Prenez un RDV en ligne
ou appelez nous au 022 510 50 95



En cas d'urgence, nous nous engageons à vous proposer un rdv le jour même, quoi qu'il arrive ! Si vous ne trouviez pas de rdv qui vous conviennent en ligne, appelez nous et nous trouverons une solution !

Durant les horaires de nuit, un ostéopathe peut vous prendre en charge dans l'heure et demie, mais le rdv doit être organisé par téléphone en composant le 022 510 50 95 et en suivant la procédure dictée pour le joindre 24h/24h.

Où nous trouver

Le cabinet se situe au rez-inférieur, Avenue des Grottes, 67 CH-1201 Genève

A pied :

Vous pouvez accéder au cabinet depuis la Place des Grottes en passant entre le tea room et le magasin de jaccuzi. Le cabinet se trouve quelques mètres après le gros lezard en mosaïque. Vous pouvez également acceder par la rue de l'Industrie en prenant l'Avenue des Grotte entre la fondation "Au coeur des Grottes" et le restaurant italien.



En voiture :

Le parking de la gare Cornavin se trouve à 3 minutes à pied (145 mètre).



En transport en commun : :

Connaitre son itinéraire TPG

Déroulement D'une Séance

Avant une séance

Essayez dans la mesure du possible d'amener tous les clichés radiologiques (scan, IRM, Radios, etc.) récents lors de la première séance d'ostéopathie. En effet, il est indispensable pour votre thérapeute de connaître tous les détails de votre anatomie, et en particulier de votre rachis cervical avant toute manipulation. Si vous avez subi un traumatisme important et que des signes tels que des vertiges, migraines, saignements, steppage sont apparus depuis, consultez votre médecin traitant avant de prendre rendez-vous chez un ostéopathe.

Pendant une séance

Une séance d'ostéopathie commence par un interrogatoire clinique : Chronicité de la douleur, signes l'augmentant ou la diminuant, périodes paroxystiques, etc. Le thérapeute doit savoir tout ce qui peut lier votre histoire à celle de la douleur. Il est essentiel de ne rien laisser au hasard quand il vous pose des questions, et le laisser lui -même écarter des réponses sans rapport. Ensuite, le thérapeute vous examine : debout, allongé, tests de mobilité actifs, passifs, tests de résistance, etc. C'est le moment où le "toucher", qualité qui différencie les bons ostéopathes des mauvais, rentre en jeu. L'ostéopathe apprécie la flexibilité des articulations et des tissus du corps pour situer le problème. Ceci nécessite des connaissances anatomiques, physiologiques et surtout techniques très approfondies. Une fois que le problème est trouvé, le thérapeute doit vous traiter. Il existe pour cela tout un arsenal de techniques (viscérales, crâniennes, fasciales, tissulaires, structurelles), certaines efficaces plus rapidement que d'autres, mais toutes sont à connaître afin de s'adapter à tout patient ou tout cas clinique. Les techniques qui font le plus souvent peur au public sont les techniques dites de "thrust". Ces techniques peuvent avoir pour conséquence un "pop" ou "crack" articulaire, qui n'est en aucun cas la conclusion d'une manipulation. Il est indispensable de bien comprendre que le but d'une manipulation est d'informer la structure à manipuler, afin de retrouver la flexibilité de celle-ci.

Après une séance

A la suite d’une séance, vous vous sentirez généralement fatigué. La douleur peut augmenter après une séance, et diminuer fortement dans les 48-72h qui suivent. Elle est due à l'inflammation qui suit la manipulation. Le but de la première séance est avant tout de débloquer l'articulation lésée. Comme il est précisé plus haut, pour une pathologie chronique, il peut vous falloir plus d'une séance pour faire disparaitre les signes qui vous ont poussé à consulter. Il faut toujours espacer les séances d'au moins quelques jours pour que le corps s'habitue à son équilibre retrouvé, et que vous en ressentiez les bienfaits. Dans la plupart des cas cependant, et notamment les cas aigus (signes apparus depuis quelques jours, urgences) comme les dorsalgies hautes, ou les lumbago, les suites de séances sont rapidement très positives, car le corps n'a pas eu le temps de s'ancrer dans un déséquilibre complet, et la première séance est souvent source de satisfaction.

Tarifs et remboursement

Tarifs

Les séances sont facturées selon leur durée. Les séances durent de 30 à 45 minutes selon les cas de figure.

La première séance dure généralement 45 minutes, car il est nécessaire de faire le point sur vos antécédents.

Les consultations du week-end et des jours fériés sont majorées de 20.-. Les horaires du week-end et jours fériés sont réservés aux urgences et exceptionnellement planifiable lorsque le patient ne peut pas faire autrement.

Une séance de 45 minutes est facturée 130.- CHF

Une séance de 30 minutes est facturées 110.- CHF

Toute séance ratée non excusée 24h à l’avance sera facturée au tarif habituel.

Mode de paiement

Les paiements sont effectués au fur et à mesure des séances. Une quittance vous est délivrée après chaque paiement.
Les consultations sont payables en :

Cash



Cartes bancaires



Bulletins de versement*

*Uniquement à partir de la 2ème séance. La première consultation est payable en cash ou carte bancaire. Ce mode de paiement est majoré de 5.- par facture pour frais administratifs.

Remboursement

Cas de maladie :

L’assurance de base (LaMAL) ne prend pas en charge l’ostéopathie. Celle-ci est remboursée par les assurances complémentaires. Il faut toutefois vérifier auprès de votre assurance que votre contrat couvre bien l’ostéopathie et l'ostéopathe qui vous traite. La Permanence Ostéopathique de Genève SA n'est pas responsable de vos rapports contractuels avec votre assurance complémentaire ni du remboursement de nos factures. Contrairement aux idées reçues, dans 95% des cas, il n’y a pas de franchise pour votre complémentaire, seule la base est concernée.

Cas d’accident :

Votre assurance accident peut prendre en charge l’ostéopathie. La prise en charge est variable d’une assurance à une autre. Certaines assurances accident comme la Baloise, peuvent prendre en charge à 100% en cas d’entente préalable entre l’assuré et l’assurance (simple coup de téléphone).
Il vous est donc vivement conseillé d’appeler votre assurance accident et de déterminer avec eux quelle prise en charge ils vous offrent.
La prise en charge étant variable entre les différentes assurances, l’assuré est contraint de régler les séances au fur et à mesure comme en cas de maladie. Toutefois, si une entente préalable sur le montant exacte de prise en charge par l’assurance accident est déterminé avant le début du traitement, une facture correspondant à la prise en charge pourra être adressée à l’assurance sans être avancé par l’assuré. Il restera à l’assuré de compléter à chaque séance la partie non couverte par l’assurance

 

Assurance des organismes internationaux (ONU, OMC etc.) :

L’assurance maladie des organisations internationales prend en charge les séances d’ostéopathie. Il faut toutefois une prescription médicale pour des séances d’ostéopathie.

Pour quels problèmes ?

grossesse

Elle évoque généralement un moment de joie et de bonheur, mais pour certaines femmes, elle peut aussi signifier douleurs et inconfort. Les ostéopathes peuvent évaluer et traiter plusieurs de ces plaintes, associées à la grossesse.

Quelles sont les plaintes fréquentes associées à la grossesse ?
  • Lombalgies
  • Sciatalgies (douleurs irradiant dans la jambe)
  • Douleurs d'épaule, de nuque et du rachis dorsal
  • Douleurs coccygiennes
  • Douleurs pendant les rapports
  • Fuites urinaires

Les stades précoces de la grossesse sont souvent associés à des symptômes comme des nausées, des maux de tête, fatigue et étourdissements. À mesure que la grossesse progresse, le poids supplémentaire crée un décalage dans le corps du centre de gravité, combinée avec l'assouplissement des muscles et des ligaments de soutien. Cette mécanique ajouté au stress peut provoquer des symptômes tels que maux de dos généralisé, compression du nerf sciatique, une instabilité de la symphyse pubienne ou sacro-iliaque, de la scoliose et de l'accentuation de la courbe normale de retour.

En quoi l'ostéopathie intervient-elle dans la grossesse ?

La philosophie ostéopathique nous apprend que la structure du corps et sa fonction sont en étroite relation et interdépendant. Cette manière différente de penser s'applique au traitement de presque n'importe quelle blessure, condition ou changement d'état de santé. La grossesse ne fait pas exception. Le corps subit des changements énormes pour faciliter la croissance foetale. Certains sont évidement visibles; d'autres sont subtiles comme les sécrétions hormonales qui affectent l'anatomie, la physiologie et la biologie de la majorité des systèmes. Le but du traitement ostéopathique est d'assister le processus naturel, maximiser les capacités corporelles de s'ajuster et de compenser les changements de la manière la plus efficace, avec l'aide de la maman et du bébé, le tout avec un minimum de douleur et d'inconfort.

Est-il déconseillé de suivre un traitement ostéopathique durant la grossesse ?

L'ostéopathie est l'une des pratiques les plus sures en matière de médecine alternative. Les techniques employées durant la grossesse, sont soigneusement choisies pour minimiser les risques. Ces techniques sont douces et le confort de la maman est toujours assuré.

L'ostéopathie peut-elle influencer la naissance de mon bébé ?

La descente du bébé au travers du bassin est déterminée par les facteurs tels que la laxitité ligamentaire, le contrôle hormonal, les contractions utérines, la gravité et la position du bébé. Si le bassin de la mère est mécaniquement instable ou s'il manque de mobilité, il peut interférer avec le passage du bébé. Le traitement ostéopathique aide à restaurer l'équilibre et améliorer la qualité des mouvements de la ceinture pelvienne, favorisant le feedback hormonal et neurologique, qui permet la stimulation de la contraction utérine.

Est-il conseillé de continuer à voir un ostéopathe après la naissance de mon bébé ?

Oui, pour toute une série de raisons. Certaines commencent à ressentir de manière constante des problèmes de dos qu'après la naissance. Ils peuvent être causés par l'affaiblissement des ligaments et du manque de force musculaire, affaiblissant ainsi l'ensemble de la structure. Les mères qui allaitent, font souvent l'expérience de douleurs au niveau du rachis dorsale, au niveau des épaules, en lien avec leur position. L'ostéopathie peut contribuer à atténuer ce malaise, ainsi que de promouvoir une meilleure circulation sanguine et lymphatique au niveau de la poitrine. L' ostéopathie après l'accouchement permet la restauration de la mécanique normale du dos et du bassin permettant une optimisation de l'organisme à la vie active.

Les bébés

En quoi la naissance peut-elle être traumatique ?

Bien que la naissance fasse intégralement partie des cycles de la vie, elle peut être également notre premier traumatisme. Celui-ci peut être extrême, produisant des lésions évidentes. Malgré cela, une naissance à priori normale, sans traumatisme visible, peut exercer sur l'enfant des pressions très importantes, occasionnant par là même des problèmes.
Le nouveau-né est extrêmement résistant. Il est capable de résister aux pressions auxquelles nous sommes soumis lorsque nous descendons au travers des voies naturelles. Ces mêmes pressions nous poussent à prendre notre première respiration. Celle-ci lance littéralement la machine en route. Les liquides (sang, lymphe...) vont se mobiliser de manière globale.
La tête de l'enfant (l'occiput en particulier) joue un rôle important dans l'ouverture des voies naturelles. La pression normale d'une naissance oblige les os du crâne à se chevaucher pour permettre le passage. Les membranes (méninges) et les liquides (Liquide Céphalo-Rachidien) agissent comme des amortisseurs dynamiques lors de la naissance. Ces mécanismes protecteurs tentent à diminuer le traumatisme subi par le cerveau.
De nombreux problèmes courants de l'enfance peuvent être causés par les contraintes mécaniques de l'accouchement (travail et délivrance).

Les contraintes mécaniques de la naissance :

Si celles-ci peuvent être très utiles pour la naissance, le système nerveux peut en souffrir. Les os du crâne peuvent aussi en souffrir en voyant leur re-expansion à leur place physiologique gênée.
Certaines naissances peuvent paraître sans problème, mais les compressions peuvent être très importantes. Un travail anormalement court peut-être tout autant problématique qu'un travail long et difficile.
Le nouveau-né peut être fortement marqué par ces forces de compression, produisant des déséquilibres structurels et une variété de symptômes. Ces symptômes peuvent aller de simples variations de la «normalité», irritabilités à des pathologies graves.

La césarienne :

Elle peut être nécessaire pour sauver la vie du nouveau-né. Elle peut être nécessaire quand l'enfant est coincé dans le détroit inférieur du bassin, pour de longues périodes, entraînant des pressions importantes sur sa tête.
Elle peuvent être programmées, pour de multiples raisons.
De nombreux enfants nés par césarienne, font l'objet dans un premier temps d'un long travail, avec leur tête bloquée dans le détroit inférieurs du bassin de leur maman. Il en découle des compressions importantes. Bien qu'ils naissent dans un deuxième temps par césarienne, ils n'en sont, de fait, pas moins exposés aux effets des compressions mécaniques.
Certains enfants nés par césarienne ne font pas l'objet de compression mécanique. Nous pourrions penser que l'absence de compression traumatique est ce qu'il y a de mieux pour lui. Mais d'autres éléments nous amène à penser le contraire :
NOUS AVONS BESOIN D'ÊTRE COMPRIMÉS AU TRAVERS DU DÉTROIT INFÉRIEUR DU BASSIN DE LA MAMAN.
Cette compression est à l'origine d'une cascade d'évènements qui nous préparent à notre venue au monde :


  • Les veines ombilicales se spasment et se bouchent. Le sang ne viendra et n'ira plus au placenta.
  • Un trou dans le coeur se ferme (foramen ovale).
  • Les poumons se mettent à filtrer et oxygéner le sang.
  • Les poumons débutent leur métabolisme.
  • Les reins filtrent maintenant le sang
  • L'intestin grêle absorbe maintenant les nutriments.

Ces changements et adaptations doivent intervenir d'une manière précise et ordonnée. Lorsque la transition entre la vie intra-utérine et extra-utérine est trop rapide, ces changements du système vasculaire peuvent se désorganiser. Les ostéopathes perçoivent ces désorganisations ou surexcitabilité nerveuse, pouvant être à l'origine d'un nombre important de problèmes. Au travers d'une apparence atraumatique, l'enfant peut apparaître tout de même comme irritable, se réveille souvent, ou se trouve prédisposé aux infections diverses.

Traitement des enfants :

Le traitement ostéopathique soulage le choc de la naissance et redonne de la vitalité; autorisant le système nerveux à se relaxer et guérir...la maturation neurologique peut alors se produire. Tous les problèmes ne peuvent pas être résolus, mais nombreux d'entre eux peuvent être soulagés. Pour d'autres, l'ostéopathe peut être la réponse.
Comme les adultes, chaque enfant est constitutionnellement unique. Certains enfants semblent bien tolérer le traumatisme de la naissance, sans effet secondaire. D'autres sont perturbés par des traumatismes insignifiants. Chacun d'entre nous est né avec sa propre sensibilité. Nous sommes tous touchés différemment par la vie.
Quels genres de résultats pouvez vous attendre ? Encore une fois, les enfants sont très différents. Certains enfant auront une très rapide et complète disparitions des premiers symptômes. D'autres, nécessiteront de multiples traitements et ne récupèreront que partiellement.

Les effets de l'age

Vieillir est un processus physiologique naturel. Le système musculo-squelettique est particulièrement touché par le vieillissement. En vieillissant, l'élasticité naturel du corps diminue et prédispose malheureusement les tissus mous et osseux aux blessures liées aux traumatismes quotidiens.

  • Rigidité des tissus mous matinales ou quotidiennes.
  • Rigidité et douleurs lombaires.
  • Douleurs au niveau de la nuque et des bras.
  • Douleurs de hanche.
  • Gonflements et douleurs des articulations.
Les effets du vieillissement sur la structure du corps provoque des symptômes comme :
  • 1.Dégénérative (arthrose).
  • 2.Inflammatoire (arthrite).
Le traitement des séniors :

L'ostéopathie comprend une variété de techniques manuelles douces. Toutes ces techniques ont pour objectif d'améliorer la qualité et l'amplitude de mouvement dans les articulations dans le corps. L'ostéopathie est destinée à améliorer la circulation sanguine, le drainage lymphatique et atténuer les influences perturbatrices sur le système nerveux. Il est d'autant plus adapté au traitement des personnes d'âge que ces techniques sont douces et non invasives. L'ostéopathe utilise une large gamme de techniques qui peuvent être adaptées pour répondre aux besoins du patient et de leurs conditions spécifiques.

Les asthmatiques

Qu'est ce que l'asthme ?

L'asthme est une pathologie fréquente touchant les voies respiratoires, affectant toutes les tranches d'âges. Environ un suisse sur dix souffre d'asthme à un moment donné de sa vie. Les personnes atteintes peuvent parfois éprouver des difficultés à respirer, accompagnée d'une respiration sifflante et étroite, une amplitude de mouvement de la poitrine limitée. D'autres symptômes peuvent inclure la toux, les vomissements et les spasmes.

Quelle est la différence entre l'asthme allergique et non allergique?

Il existe deux types d'asthme : allergique et non allergique. Dans l'asthme allergique, les symptômes sont habituellement le résultat de l'inhalation ou de la consommation d'un certain type de substance externes tels que le pollen, les acariens, la poussière, la moisissure, le blé ou les produits laitiers. L'asthme non allergique peut être déclenché par une série de facteurs, y compris la fatigue physique, l'effort, certains médicaments, le stress ou l'exposition à des environnements qui sont froids et humides.

Qu'advient-il de l'organisme au cours d'une crise d'asthme?

L'asthme est fondamentalement un problème de respiration résultant d'une sensibilité accrue des voies respiratoires, qui est provoquée par une série de stimuli ou «déclencheurs». Le spasme bronchique, ou rétrécissement des voies respiratoires, est récurrent et réversible. On observe une inflammation de l'épithélium bronchique, avec notamment un gonflement (œdème), une bronchoconstriction : contraction des muscles lisses bronchiques (ou spasme), ainsi qu'une hypersécrétion de mucus. Tout ceci entraîne une obstruction partielle des bronches, donc une augmentation des résistances des voies aériennes (plus particulièrement des petites voies aériennes) et donc une augmentation du travail respiratoire. On associe souvent à cette crise, une toux irritative. Si la crise est sévère, les voies aériennes deviennent de plus en plus étroites et le diaphragme, principale muscle respiratoire, est obligé de solliciter de manière importante les côtes, la nuque et les muscles abdominaux pour l'aider à fonctionner (muscles respiratoire accessoires). Il en résulte une plus grande énergie utilisée et entraine une dyspnée sévère jusqu'à l'épuisement.

En quoi l'ostéopathe peut-il aider un asthmatique ?

L'ostéopathe offre son aide en travaillant sur les différents acteurs du mécanisme respiratoire, incluant :

  • Les côtes.
  • Le rachis.
  • Le diaphragme et autres muscles respiratoires.
  • Le nerfs phrénique.
  • Le sang et liquides alimentant les bronches et poumons.

L'ostéopathe peut également jouer un rôle préventif important chez les personnes souffrantes d'asthme.

L'ostéopathe remplace t'il le traitement médical conventionnel ?

NON. Il est évident que les anti-inflammatoires, broncho-dilatateurs et parfois antibiotiques sont indispensables dans le traitement de l'asthme, d'autant plus en cas de crise aiguë.
Les ostéopathes travaillent en collaboration avec les autres acteurs de santé, dans l'objectif à long terme de diminuer la dépendance des patients à leur médicament, dans la mesure du possible. Les ostéopathes admettent que les fonctions du corps humains sont liées de manière inhérente et peuvent ainsi interagir entre elles.

Partant de cette idée, l'ostéopathe travaille avec douceur sur les structures du corps pour augmenter et améliorer la mécanique respiratoire par :

  • La libération des restrictions de mobilité au niveau de la poitrine et des côtes.
  • La détente des muscles respiratoires.
  • L'amélioration du drainage lymphatique au niveau des poumons et voies aériennes.
  • L'augmentation de l'apport sanguin au niveau de la poitrine.

Les sportifs

La plupart des sportifs de haut niveau sont aujourd'hui suivis par un ostéopathe.

Celui-ci considère l'ensemble du corps et non uniquement le symptôme, car l'origine des troubles ne se situe pas toujours à proximité de la douleur.
Par des ajustements adaptés et jamais douloureux, l'ostéopathe, avec pour seuls outils ses mains, va intervenir en douceur pour redonner au squelette, aux muscles et aux ligaments, la mobilité nécessaire au bon fonctionnement de l'ensemble du corps.

Avant l'effort

Préventive, l'ostéopathie permet au sportif une meilleure préparation physique à la compétition. Au niveau de la préparation mentale, l'ostéopathie aide à une meilleure optimisation.

Après l'effort

L'ostéopathe accompagne le sportif afin qu'il récupère de façon optimale. En cas de douleur, l'ostéopathie a un effet antalgique.

Le jeune sportif

L'ostéopathe le conseille pour rectifier les mauvaises postures et suit son développement physique.

Les céphalées

Les céphalées sont les motifs de consultation les plus fréquents dans notre société. Malgré ça, les maux de tête sévères sont moins fréquemment causés par des maladies graves.

Causes fréquentes des céphalées :

Les maux de tête prenant leur origine dans la nuque sont les plus communs. Les autres causes peuvent être des problèmes ophtalmologiques, sinusites, coup du lapin (whiplash), stress, mauvaises postures etc., migraines, travail orthodontique.
Il existe bien d'autres sérieuses causes comme les infections, hémorragie ou tumeur cérébrale. L'ostéopathe, en tant que professionnel de santé souvent consulté en première intention, est entraîné à différencier les céphalées en lien avec des problèmes communs, de celles causées par une pathologie grave.

Mécanisme des céphalées d'origine mécanique :

Ces céphalées se présentent le plus souvent par des tensions mécaniques en augmentation au niveau de la base du crâne, avec une douleur localisée à la racine du crâne, pouvant irradier jusqu'en avant de la tête et derrière les yeux.
Les muscles et les restrictions de mobilité articulaire dans la partie supérieure du cou, contribuent à une diminution de la mobilité ainsi qu'à l'irritation des nerfs et des vaisseaux sanguins locaux.

Comment l'ostéopathe peut-il aider quelqu'un avec ses céphalées ?

Un ostéopathe est un professionnel de santé aux compétences et connaissances appropriées pour évaluer votre plainte et pour décider de la ligne de conduite la plus pertinente.
Les ostéopathes évaluent les changements structurels qui peuvent mener à l'immobilité et au dysfonctionnement. Ils font l'examen physique complet comprenant l'observation et la palpation, pour établir un diagnostic. L'ostéopathe travaille de manière douce avec votre corps pour :

  • Améliorer la mobilité articulaire (spécialement au niveau des cervicales).
  • Diminuer les tensions musculaires.
  • Diminuer les irritations nerveuses.
  • Améliorer l'apport et le drainage sanguin au niveau du crâne et du cou.

Nous contacter

  • 24h/24 - 7j/7
  • 8h - 20h aux tarifs usuels
  • 8h - 18h aux tarifs usuels + majoration
  • 20h - 8h (nuit) tarifs disponibles sur demande 24h/24
  • Avenue des Grottes, 67 CH-1201 Genève
  • 022 510 50 95
  • info@geneve-osteopathe.ch